News


04.03.2019

8 courses comptent pour la Primeo Energie - ASOC-Cup

De nouveau un classement pour les élites

En 2019, il y aura à nouveau une coupe de l’ASOC (Association Suisse des Organisateurs Cyclistes ». Ce classement ne s’appellera plus Tour de Suisse Cup mais Primeo Energie - ASOC-Cup.

 

Ce changement d’appellation est dû à un changement de sponsor pour la série de courses Elite. Grâce à sa ténacité Andreas Wild et son comité sont parvenus à obtenir un nouveau sponsor. Derrière le nom de Primeo Energie se cache en fait le nom EBM, coopérative Elektra Birseck, siège à Münchenstein (BL). En effet dès ce printemps EBM sera présent sur le marché sous le nom de Primeo Energie. L’engagement du sponsor a pour but également de participer à la connaissance du nouveau nom particulièrement en Suisse Nord Ouest.

 

Les 8 courses suivantes font partie de la coupe 2019 :

 

31 mars         Grand Prix Crevoisier, les Genevez (JU) (VC Franches-Montagnes)

7 avril Prix de l’Echappée à Fully (VC Excelsior Martigny)

14 avril L’Enfer du Chablais à Rennaz (VC Montreux-Rennaz)

4 mai Contre-la-montre Thun à Thun-Allmendingen (RRC Thun)

11 mai GP Lucerne à Pfaffnau (VC Pfaffnau-Roggliswil)

18 mai Berner Rundfahrt à Lyss (Pro Radsport Seeland)

26 mai SuissEver GP Cham-Hagendorn (RMV Cham)

23 juin Criterium Steinmaur (VC Steinmauer)

 

Silvan Dillier comme ambassadeur

 

L’argovien Silvan Dillier  a été choisi comme ambassadeur de la « Primeo Energie ASOC Cup ». « Je trouve cette coupe intéressante, surtout pour la relève. Les courses suisses sont absolument nécessaires car sans course il n’y a pas de coureurs et sans course, les coureurs ne peuvent pas progresser. C’est pour cette raison que j’accepte volontiers le rôle d’ambassadeur argumente le 2ème de la course Paris Roubaix 2018 et Champion Suisse 2017.

 

Cette année encore, la « Primeo Energie – ASOC Cup » se terminera par la traditionnelle remise des prix qui se tiendra probablement au mois d’octobre.

Silvan Dillier (Bild: Vincent Curutchet)
Silvan Dillier (Bild: Vincent Curutchet)